La hausse du prix du baril de pétrole permet aux acteurs américains de relancer les forages

Actualités - Fioul|Le 27 février 2017
oil-pump-jack-1407715_1280

Dans un précédent article, nous évoquions la décision prise par l’OPEP concernant sa production. En effet, le 30 novembre dernier, les pays membres de l’Opep sont tombés d’accord pour réduire leur production de 1,2 millions de barils par jour (bpj) pour limiter la production de l’organisation à 32,5 millions de barils par jour. Un mois plus tard, une dizaine de pays non membres de l’Opep se sont engagés à réduire leur production de pétrole de 558.000 par jour, eux aussi à partir du mois de janvier dernier. Cela permet aussi à d’anciens acteurs américains du secteur de trouver un nouveau souffle…

Le prix du baril a augmenté de 50 % en 2016

Le Brent Londonien et le brut léger américain (WTI) ont terminé l’année 2016 à plus de 56,83 dollars pour le premier, à plus de 53,72 dollars pour le second. En seulement un an, le prix du baril a repris 50 %.

Le secteur pétrolier américain est donc en passe de sortir de la crise dans laquelle il est plongé depuis deux ans grâce à la décision historique de  l’Opep prise fin novembre, concernant la réduction de sa production journalière de barils. Une réduction qui va donc permettre au pétrole de schiste américain de se relancer. L’action du groupe leader américain Continental Resources, avait d’ailleurs pris 23 % à Wall Street au lendemain de l’annonce de l’Opep. De plus, selon les analystes de Wood Mackenzie, la production américaine pourrait ainsi s’accroître de 25 % en 2017. À condition que le prix du baril ne retombe pas en dessous des 50 dollars.

 

Le bassin permien

Des trois grandes régions américaines de schiste, le Bassin Permien entre le Texas et le Nouveau Mexique, attise toutes les convoitises. En effet, ExxonMobil et Nobel Energy ont acquis des terrains et des permis pour 10 milliards de dollars au Texas et au Nouveau-Mexique. La stratégie est claire. Les producteurs sécurisent des surfaces de plus en plus grandes afin de multiplier les puits et élargir les forages horizontaux pour réduire les coûts d’extraction.

 

Les banques favorisent l’obtention des crédits

Alors que les producteurs de pétrole et de gaz renégocient tous les six mois leurs lignes de crédit avec leurs banques sur la base de la valeur de leurs réserves, 34 compagnies ont vu leurs lignes de crédit revalorisées à l’automne, de 5 % en moyenne, selon l’agence Reuters. Ces compagnies disposeraient d’un montant de crédit de 30,3 milliards de dollars (28,7 milliards d’euros), soit 5 % de plus qu’au printemps.

Les investissements dans les hydrocarbures de schiste augmenteront de 35% au cours de l’année 2017, selon le rapport mensuel de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (Opep). Le rapport s’attend aussi, à ce que la production américaine de pétrole de schiste croisse de 100.000 barils par jour, encouragée principalement par la stabilité des prix du pétrole suite à la baisse de production des pays membres de L’OPEP.

 

Quelles conséquences sur le marché ?

Les ajustements de production de l’Opep et certains producteurs non-Opep (comme la Russie ou le Mexique) ont soutenu le marché, mais ces gains ont été en partie absorbés par l’accroissement de l’activité de forage aux Etats-Unis.

Les pays membres de l’Opep estiment qu’un baril de pétrole dépassant les 55 dollars risque de rendre le pétrole de schiste américain plus rentable. Au-delà de ce prix, le marché pourrait se retrouver une nouvelle fois en situation de surabondance et donc de chute des prix.

 

N’attendez-plus pour commander votre fioul et passez à l’action maintenant !

 

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte de recevoir par e-mail des communications de la part de Bretagne Multi Énergies (nouveautés, offres commerciales personnalisées...)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>