Le bois de chauffage : alliez économies et performance.

|Le 23 juillet 2014
KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Le bois de chauffage, success story ?

De plus en plus de ménages utilisent le bois pour se chauffer. Plébiscité en raison de son faible coût, le chauffage au bois est utilisé par plus de 7,4 million de français soit 25% de plus qu’en 1999. Au cours de ces dernières années, le bois est devenu la 3ème source d’énergie en France. Cette tendance devrait se poursuivre : selon l’Ademe, 9 millions d’entre eux se chaufferont au bois en 2020 (+21%).

 

Aujourd’hui, le bois est une source de chauffage pour une maison individuelle sur deux en France.

 

Cette source d’énergie séduit grâce à une matière première renouvelable, non polluante et des appareils de chauffage très performants.

 

 

Une unité de mesure spécifique au bois : le stère

Un stère correspond à 1m3 de bois avec des bûches de 1m de long. Attention donc si vous commander des bûches de 33cm le volume de bois livré ne sera pas le même : les bûches de 33cm se rangent mieux que les bûches de 1 mètre, il y aura moins d’espace de perdu et donc plus de bûches de bois dans un même volume.

Retrouvez un tableau d’équivalence (m3, stère) sur abibois.com :

 

http://abibois.com/se-chauffer-au-bois/corde-stere-m3-quelle-unite-de-vente-pour-le-bois-de-chauffage.html

 

Quelques points de contrôle pour bien choisir son bois avant achat

 

  • l’écorce doit se détacher facilement
  • présence de petites fissures aux extrémités
  • léger, résonne quand deux bûches sont cognées l’une contre l’autre

 

Les règles à respecter pour un bois bien stocké

L’idéal pour le stockage de vos bûches (classées H2) est de choisir un emplacement qui favorise un séchage rapide : à l’extérieur, ensoleillé et battu par le vent. Maintenez une aération en stockant vos bûches sous un abri ventilé.

 

En effet, la présence d’eau dans les bûches de bois absorbe beaucoup d’énergie lors de l’évaporation : plus il y a d’eau moins la combustion du bois produira de chaleur. Le bois humide fournit deux fois moins d’énergie et encrasse votre matériel.

 

Le stockage du bois de chauffage est donc d’une importance capitale en termes de rendu énergétique.

 

Pour une combustion optimale, le taux d’humidité du bois conseillé doit être inférieur à 20%.

Notre bois étuvé « Mantra » a un taux garanti inférieur à 15%.

 

Chauffage au bois : comment vous équiper ?

Lors du choix de votre appareil de chauffage au bois, deux éléments sont à prendre en compte :

 

  • La puissance nominale indique la quantité d’énergie émise par l’appareil pendant une heure de fonctionnement moyen et se mesure en kw/h.
  • Le rendement thermique exprime le rapport entre la quantité d’énergie restituée et celle consommée : plus le rendement est élevé, moins la consommation de bois est importante pour une puissance donnée. Il s’exprime en pourcentage.

 

Le label Flamme Verte est également un bon indicateur : il est attribué aux appareils de chauffage respectueux de l’environnement et propices aux économies d’énergie.

 

A vous ensuite de faire votre choix parmi les différents équipements proposés sur le marché du chauffage au bois :

 

La cheminée à foyer ouvert

Plus esthétique qu’efficace, la cheminée à foyer ouvert a un rendement inférieur à 10%. Peu adaptée au chauffage de maison, elle est très polluante. Retrouvez toutes nos astuces pour allumer un feu.

 

L’insert

En réponse au très faible rendement de la cheminée à foyer ouvert, l’insert se place dans une cheminée déjà existante pour en améliorer la performance énergétique.

 

Le foyer fermé

Le foyer fermé s’installe dans une cheminée neuve. Il permet un rendement nettement plus élevé que le foyer ouvert : entre 60% et 80% soit 7 fois plus élevé que celui d’une cheminée ouverte. Plus propre qu’un foyer ouvert, il émet en moyenne 30 fois moins de particules polluantes.

 

Le poêle à bois

La chaleur produite par le poêle à bois se diffuse de différentes manières : par convection (l’air chaud s’élève, réchauffe l’air ambiant qui s’élève à l’intérieur de la hotte et se diffuse au travers des grilles de sortie), par rayonnement (le matériau de l’appareil accumule la chaleur puis la diffuse) ou par association de ces deux procédés.

 

La chaudière bois

Grâce aux avancés technologiques des constructeurs, les chaudières consomment de moins en moins de bois. Pratiques, certaines chaudières sont même équipées d’une fonction allumage automatique lorsqu’elles sont chargées en bûches.

 

La chaudière bois a un rendement de combustion moyen compris entre 80% et 90%. Tout modèle ayant un rendement supérieur à 70% est éligible au crédit d’impôt développement durable.

 

Bien entretenir votre installation

Pour la performance et la sécurité des installations les inserts, foyers fermés et poêles doivent être entretenus régulièrement: enlever les cendres, nettoyer la vitre, l’intérieur de la hotte et les grilles d’air chaud.

 

La combustion du bois entraînant la formation de suies et de bistre, faites ramoner votre équipement au moins une fois par an et deux fois si c’est votre source de chauffage principale. C’est un geste obligatoire et capital pour votre sécurité.

 

Pour en savoir plus sur les ramoneurs, lisez notre article Quelques conseils pour choisir un ramoneur.

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte de recevoir par e-mail des communications de la part de Bretagne Multi Énergies (nouveautés, offres commerciales personnalisées...)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>